Entretien avec Dominique Boivin

Publié le par on marche administration

Dominique Boivin4-Ph My Mhamed SaadiTransport exceptionnel est une pièce qui travaille des aller retour entre la terre et le ciel, chaque chose est donnée pour elle même tout comme elle porte en elle un choix plus métaphorique. Ainsi Transport exceptionnel n'est rien d'autre qu'une grosse machine dont le déplacement sur un véhicule nécessite cette appellation – ce qui est donné – ce que cette engin soulève comme figure de style, dans sa manipulation avec un danseur, c'est la notion de transport comme élévation.
Comment transformer un matériaux, le faire passer du solide à l'état gazeux ?
Tout le mouvement de la proposition chorégraphique, entre le danseur et la machine, relance les thème de l'idéalité en passant par le mode élégiaque, courtois, puis lyrique. Tantôt la machine se refuse au danseur et le laisse entamer sa complainte tel Ovide suppliant Corinne de lui ouvrir la porte de la maison. Tantôt le danseur prouve sa bravoure à sa belle et se laisse porter par son amour. Il y a tout une palette de l'histoire amoureuse entre ce duo qui semblait antagoniste.
Il y a aussi toute l'histoire de l'homme et de la technique comme celui qui met le monde en chantier, entre le mouvement d'extraction (pillage de la terre, destruction, le monde comme un gruyère) et de construction (investir le monde, l'habiter, le célébrer). C'est donc une relation qui s'effectue par la passe, la passation des force de la terre à celle de l'homme des forces de l'homme à celle de la machine et de la machine à l'homme.



Durée : 45 mn
Réalisation : Revue radiophonique A Bout de Souffle, Marion Despouys, Mahacine Mokdad.
Photo : Saadi My Mhamed 
Dominique Boivin, Cie Beau geste 

Dominique Boivin5-Ph My Mhamed Saadi 

Publié dans On Marche 5° edition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article